À propos de l'EPT

EUROPEAN POKER TOUR

Jouer au Poker

Histoire de l'EPT

La Saison 11 de l’European Poker Tour (EPT) sera à consigner dans les livres d’histoire. Avec un voyage inaugural sur l’île de Malte, un tout premier vainqueur espagnol, sans parler des magnifiques événements de Londres, des Bahamas et bien plus, la Saison 11 n’est pas prête d’être oubliée. Félicitations au Français Jean Montury qui s’est adjugé le tout premier titre du Main Event de l’EPT Malte de l’histoire pour un gain de 687 400 €. Après des années d’attente, l’Espagne a désormais son tout premier détenteur de titre EPT en la personne d’Adrian Mateos, qui s’est défait de 563 joueurs dans le Main Event de la PokerStars and Monte-Carlo® Casino Grand Final pour s’emparer des 1 082 000 € promis au vainqueur. Chacune des huit étapes du tour a offert de réels morceaux de bravoure et une fois encore, l’EPT a su montrer pourquoi ses festivals de poker sont les meilleurs d’Europe. Consultez la page Résultats pour voir tous les détails.

La Saison 10 de l’European Poker Tour s’est bâtie sur le succès d’une décennie d’événements de poker live de classe internationale. Elle nous a emmenés une fois encore vers les plus belles destinations du continent, avec deux ajustements notables. L’étape londonienne a été repoussée à l’automne, tandis que Sanremo est repassé au printemps, juste avant la Grande Finale de Monaco. Chacun des huit événements a offert un véritable festival de poker,  avec plus de 6 500 joueurs réunis au cours de la saison, pour un prize pool total de près de 40 000 000 $. De Barcelone à Monaco, en passant par chacune des étapes entre les deux, l’EPT 10 a été une saison historique pour le poker tour le plus richement doté d’Europe.

La Saison 9 a vu le meilleur poker tour au monde organiser de plus grands festivals et encore plus de tournois. Composée de huit étapes, avec notamment le PCA 2013, chacune d'entre elles a proposé encore plus de poker, plus de variété et une plus grande gamme de buy-ins. Tous les événements se sont déroulés dans des destinations prestigieuses et cette Saison 9 a commencé en beauté avec l'étape de Barcelone, dont le Main Event rassembla plus de 1 000 joueurs, avant de se rendre à Sanremo, Prague, Deauville, Londres, Berlin pour finir en apothéose à Monaco en mai 2013. Chacune des étapes fut inoubliable offrant à tous les joueurs une expérience vraiment unique.

La Saison 8  a été le dernier 'méga-calendrier' EPT, composé de 13 étapes, dont la première visite en Grèce, pour l'EPT Loutraki. La saison avait commencé avec un trio de joueurs allemands trustant les victoires dans les Main Event - Ronny Kaiser (Tallinn), Martin Schleich (Barcelone) et Benny Spindler (Londres) - tandis que les Danois réalisaient la passe de trois en fin de saison grâce à  Mickey Petersen (Copenhague), Fred Jensen (Madrid) et Jannick Wrang (Campione). Le  Joueur pro tchèque Ondrej Vinklarek a été élu Joueur de l'Année.

La Saison 7 proposait également 13 événements avec l'étape de Tallinn qui remplaçait celle de Kiev. Des temps forts de la saison, nous retiendrons la victoire du pro britannique Toby Lewis à l'EPT Vilamoura, celle de l'étudiant écossais David Vamplew à l'EPT Londres, celle du Team PokerStars Pro Nacho Barbero dans le High Roller de l'EPT Londres et les larmes de joie pendant 20 minutes de Robert Romanello après sa victoire dans l'EPT Prague. Eugene Katchalov a une fois de plus attiré l'attention du monde après avoir remporté le High Roller du PCA pour 1,5 million de dollars. Pour la première fois (et la seule), l'EPT quittait Monaco pour la Grande Finale et se dirigeait vers Madrid, où ElkY s'adjugeait le High Roller pour 525 000 €. Le joueur portugais Fernando Brito a été élu Joueur de l'Année.

La Saison 6 a vu 6 événements ajoutés au calendrier, avec, pour la première fois, un début en août. Les nouvelles destinations étaient Kiev, la capitale de l'Ukraine, Vilamoura au Portugal, Berlin en Allemagne et le tout premier EPT Snowfest qui s’est déroulé dans la magnifique station de ski autrichienne de Saalbach-Hinterglemm. Encore une fois de nouvelles stars allaient éclore avec leur victoire dans un EPT, et parmi elles figurent Max Lykov (Kiev), Jake Cody (Deauville), Anton Wigg (Copenhague) et Kevin MacPhee (Berlin). Liv Boeree devenait la troisième femme de l'histoire à remporter un Main Event après avoir pris le meilleur sur le parterre record de 1 240 joueurs dans l'EPT Sanremo pour un gain de 1 250 000 €. Plus de 9 000 joueurs se sont affrontés dans l'ensemble du festival, générant un prize pool total de plus de 56 millions d'euros. C'est également la première année des EPT Awards qui récompensait le champion de Kiev, Max Lykov comme Joueur de l'Année.

La Saison 5 accueillait 2 000 joueurs de plus que la Saison 4, tandis que la capitale hongroise remplaçait Baden dans le calendrier. Le prize pool total atteignait les 55 millions d'euros et le nombre de nationalités représentées grimpait à 97 - les joueurs venaient réellement de tous les coins de la planète pour participer aux EPT, avec des milliers de compétiteurs qui avaient gagné leur siège sur PokerStars. Parmi les temps forts nous retiendrons la victoire de Bertrand "ElkY" Grospellier dans le High Roller du PCA (un an seulement après sa victoire dans le Main Event du PCA) et celle de Jason Mercier dans le High Roller de l'EPT Londres (six mois seulement après sa victoire dans l'EPT Sanremo Saison 4). Le Canadien Poorya Nazari devenait le plus gros vainqueur du plus gros tournoi du tour avec sa victoire dans le Main Event du PCA pour 3 millions de dollars, et Sandra Naujoks devenait la deuxième femme à remporter un titre avec sa victoire à l'EPT Dortmund pour 917 000 €.

La Saison 4 fut vraiment celle de l'explosion du calendrier avec trois nouveaux événements, portant le nombre de villes visitées à 11. Le troisième anniversaire du PokerStars Caribbean Aventure, organisé tous les ans en janvier aux Bahamas, devenait une étape EPT pour la première fois, et le tour prenait également la direction de Sanremo et de la capitale de la République Tchèque, Prague - ces deux étapes étant toujours actuellement au calendrier. Le prize pool total de la saison doublait de nouveau pour atteindre quasiment 40 millions d'euros de gains dans les Main Event. De nombreuses stars rendaient cette saison 4 mémorable : Sander Lyllof, Julian Thew (Baden), Arnaud Mattern (Prague), Bertrand "ElkY" Grospellier (PCA), Mike McDonald (Dortmund, le plus jeune vainqueur à 18 ans) et le pro online américain Jason Mercier. Personne ne le soupçonnait à l'époque, mais la victoire de Mercier à Sanremo pour 869 000 € était le début d'une phénoménale carrière live qui le verra accroitre ses gains en tournois live de plus de 10 millions de dollars.

La Saison 3 a également vu doubler le nombre de joueurs et le prize pool. Le programme ayant lui aussi été étendu. Plus de Deauville (pour un certain temps), mais Varsovie et Dortmund ont été rajoutés au calendrier. Huit événements étaient donc proposés, attirant au total 3 500 joueurs. Le prize pool total de la saison avoisinait les 20 millions d'euros. Parmi les temps forts de la Saison 3 nous retrouvons : la première championne EPT (Vicky Coren qui remporte l'EPT Londres pour 500 000 £), et le premier joueur ayant remporté 1 million d'euros (Gavin Griffin pour sa victoire dans la Grande Finale pour un superbe gain de 1,8 millions d'euros). La Saison 3 était également la première à mettre en place la célèbre retransmission sur le web de l'EPTLive et c'est à Dortmund en Allemagne que la première diffusion voyait le jour.

La Saison 2 propulsa l'EPT à un autre niveau. Malgré l'augmentation des buy-ins (maintenant jusqu'à 4 000 €), le tour attirait 500 joueurs supplémentaires dans les Main Events permettant quasiment de doubler le prize pool total de 10 millions d'euros.  Chaque événement assurait de plus grosses fréquentations et par la même de plus gros premiers prix et de superbes dotations - cinq prize pools atteignaient le million d'euros et le Main Event de la Grande Finale était tout proche des 3 millions d'euros. L'EPT Baden remplaçait Vienne au calendrier et l'EPT Deauville devenait le plus gros tournoi de poker live en Europe avec 433 joueurs s'affrontant dans le superbe Casino Barrière. L'étudiant suédois, Mats Iremark le remportait et empochait 480 000 € tandis qu'un autre étudiant, l'Américain Jef Willliams remportait la Grande Finale de cette saison deux mois plus tard. À seulement 19 ans, Williams remportait 900 000 € en Géorgie après avoir pris le meilleur sur 298 joueurs.

Saison 1 Le tout premier EPT s'est déroulé au Casino de Barcelone en septembre 2004 où 229 joueurs se sont affrontés créant un premier prix de 80 000 €. Le joueur suédois ALex Stevic remporta le Main Event après plus de quatre heures de heads-up face à l'Irlandais Dave O'Callaghan - un des plus long duel en heads-up de l'histoire de l'EPT. Les sept événements de la première saison étaient télévisés et proposaient des étapes à Londres, Copenhague, Deauville et Vienne avant de culminer pour la spectaculaire Grande Finale à Monte Carlo. Rob Hollink était le premier champion de l'EPT Grand Final, venant à bout de 211 solides adversaires et empochant les 635 000 € de la première place. Mis à part une visite à Madrid, Monaco est toujours le lieu où se déroule l'EPT Grand Final. 1 418 joueurs s'étaient affrontés dans les Main Events de la première saison générant un prize pool global de près de 5 millions d'euros.

Poker Table

Vous êtes un nouveau joueur ?

Téléchargez le logiciel de poker gratuit
PokerStars offre à tous ses joueurs la chance de transformer une poignée d'euros en un siège pour un Main Event de l'European Poker Tour.

JOUER AU POKER
Fantasypoker
News